Ailleurs et autrement :

La mathématique, une histoire d'amour peut-être, un livre - sûrement de mon frère aîné - sur les fractions continues. Fascinant en lui même. Alors le monde
n'était pas que de bruit et de fureur?
Aucune idée de l'âge que j'avais. Quelle importance? Un professeur de mathématiques merveilleux.
J'avais douze ans, puis quatorze, puis quinze avec lui. La mathématique, une histoire d 'amour sûrement, mais à ma manière, non pas que je crois qu'elle soit meilleure, seulement elle est mienne.

Le soir, tu disais ce texte aux sonorités profondes, à l'étrange écho, d'autres aussi, mais celui-là m'est resté. Longtemps après je t'ai demandé, de qui était ce texte et où je pouvais le retrouver. D'Edmond Rostand, je connaissais le sublime Cyrano de Bergerac, c'etait le texte en exergue de L'Aiglon. Une fois, cette phrase sur ton bureau comme déposée : Aboli bibelot d'inanité sonore. Mallarmé. Comme une énigme pour moi. Encore ces mots qu'on unit en des liens magiques, qui composent ces sonorités fascinantes mais restent comme en eux mêmes, avec leur mystère.  Mathématiques et poésie. Et aussi littérature, et films.
La poésie de coeurs de pierre qui battent à l'unisson dans Les visiteurs du soir, le cri de l'humble dans le puits pour rappeler l'âme qui s'en va dans Barberousse. D'autres films diserts ou elliptiques, rencontrés en chemins.

Poésies

Livres

Films

Photos